Ablation d’agrafes

Définition

L’ablation d’agrafes consiste à enlever le système de réparation cutané sur une plaie presque ou totalement cicatrisée.

Cadre législatif

  • Soin infirmier sur prescription médicale : art. R.4311-7 décret 2004-802 du 29/07/2004.

Indications

  • Plaie cicatrisée (selon la prescription médicale ou un protocole de soin).
  • Plaie sous tension : permettre l’écoulement d’une collection de pus ou un hématome.

Matériel

  • Pince de Michel stérile.
  • Gants non stériles à usage unique.
  • Compresses stériles.
  • Pansement.
  • Produits pour l’antisepsie :
    • Respecter les mêmes gammes de produit : polyvidone iodée ou chlorexidine.
    • Savon antiseptique.
    • Sérum physiologique ou eau stérile.
    • Antiseptique dermique.
  • Protection papier absorbante à usage unique.
  • Sac à élimination des déchets papier et matériel non contaminé.
  • Sac à élimination des déchets d’activités de soins à risques infectieux.
  • Conteneur à déchets contaminés piquants et tranchants.
  • Désinfectant de surface et chiffonnette.
  • Nécessaire à l’hygiène des mains.

Réalisation du soin

  • Vérifier la prescription médicale :
    • Date d’ablation.
  • Installer confortablement le patient.
  • Prévenir le patient du soin, lui expliquer le processus, le prévenir que c’est un acte non douloureux mais qu’il peut ressentir un léger tiraillement ou picotement.
  • Effectuer un lavage simple des mains ou effectuer un traitement hygiénique des mains par frictions avec une solution hydro-alcoolique.
  • Installer le matériel après vérification des dates de péremptions et de l’intégrité des emballages.
  • Installation sur une surface propre et désinfectée au préalable.
  • Installer les poubelles de tri des déchets au pied du lit du patient.
  • Respecter le triangle d’hygiène, de sécurité et d’ergonomie : Propre (matériel) – Patient – Sale (poubelles).
  • Ouvrir aseptiquement les paquets de compresses et les imbiber avec le savon antiseptique (mettre un peu de sérum ou eau sur le savon antiseptique afin de le diluer), le sérum physiologique, l’antiseptique dermique, laisser un paquet de compresses sèches.
  • Effectuer un lavage simple des mains ou effectuer un traitement hygiénique des mains par frictions avec une solution hydro-alcoolique
  • Mettre les gants non stériles à usage unique.
  • Ôter le pansement et le jeter dans le sac à déchets contaminés ; ôter les gants et les jeter.
  • Observer l’aspect de la cicatrice, le nombre d’agrafes, les agrafes à enlever ou à desserrer.
  • Effectuer un lavage antiseptique des mains ou effectuer un traitement hygiénique des mains par frictions avec une solution hydro-alcoolique.
  • Pratiquer une antisepsie de la peau en 4 temps :
    • Procéder toujours de façon à aller d’une zone nettoyée donc propre vers une zone moins propre : aller de l’extérieur vers l’intérieur = faire un côté, l’autre côté et terminer par la plaie.
    • Ne jamais repasser à un même endroit.
    • Utiliser une compresse par passage puis la jeter dans le sac à déchets contaminés.
    • Respecter le temps de contact de l’antiseptique.
    • Nettoyer avec le savon antiseptique.
    • Rincer avec le sérum physiologique ou l’eau stérile.
    • Sécher avec des compresses stériles sèches.
    • Appliquer l’antiseptique dermique.
  • Ouvrir la pince de Michel et la glisser sous l’agrafes. Refermer doucement la pince, ce qui fait plier l’agrafe en son milieu et relever les griffes hors de la peau.
  • Ôter intégralement les agrafes ou desserrer les agrafes.
  • Il est préférable de desserrer les agrafes avant de les ôter pour évaluer la qualité de la cicatrisation.
  • Déposer au fur et à mesure les agrafes sur une compresse sèche.
  • Pratiquer une seconde antisepsie de la peau avec l’antiseptique dermique.
  • Mettre un pansement sur la cicatrice pour éviter une infection, l’écoulement de la plaie et l’irritation avec les vêtements.
  • Éliminer les déchets contaminés et désinfecter le matériel utilisé ainsi que le plan de travail.
  • Effectuer un lavage simple des mains ou effectuer un traitement hygiénique des mains par frictions avec une solution hydro-alcoolique.
  • Transmission : aspect de la cicatrice, nombre d’agrafes enlevés ou desserrer, réaction du patient.

Risques et complications

  • Désunion de la plaie lors de l’ablation du fils.
  • Hémorragie.
  • Infection.
  • Défaut ou retard de cicatrisation.

Surveillances et évaluations

  • Évolution de la cicatrice : fermeture des berges, inflammation, couleur des téguments.
  • Courbe de température.

Conseils au patient

  • Il ne faudra pas exposer la cicatrice au soleil pendant une durée de 1 an pour éviter une cicatrice visible par la suite.
  • Ne pas immerger la cicatrise durant 1 semaine (douche autorisée).
  • Éviter de porter des objet lourds ou de faire de gestes dangereux : risque de désunion de la cicatrice.

Was this article helpful?

Related Articles