Lavage de vessie

Définition

Le lavage de vessie est l’injection d’une solution stérile dans la vessie et l’évacuer aussitôt par une sonde vésicale à double courant, afin d’évacuer les copeaux ou caillots présent dans la vessie après une intervention chirurgicale.

Cadre législatif

  • Soin infirmier sur prescription médicale : art. R.4311-7 décret 2004-802 du 29/07/2004.

Indications

  • Prévention de formation et élimination de caillots dans la vessie après une intervention chirurgicale.
  • Présence de débris épithéliaux, muqueux dans la vessie après une intervention chirurgicale.

Matériel

  • Lavage de vessie intermittent :
  • Seringue stérile de 60 ml.
  • Sérum physiologique à 0,9%.
  • Cupule stérile.
  • Réniforme stérile (haricot).
  • Compresses stériles.
  • Antiseptique.
  • Gants stériles.
  • Pince Kocher (clamp).
  • Sparadrap.
  • Irrigation vésicale continu :
  • Poche de sérum physiologique à 0,9%.
  • Tubulure pour irrigation vésicale simple ou en Y.
  • Sceau gradué.
  • Matériel divers :
  • Protection papier absorbante à usage unique.
  • Sac à élimination des déchets.
  • Désinfectant de surface et chiffonnette.
  • Nécessaire à l’hygiène des mains.

Réalisation du soin

  • Vérifier la prescription médicale.
  • Prévenir le patient.
  • Effectuer un lavage simple des mains ou effectuer un traitement hygiénique des mains par frictions avec une solution hydro-alcoolique.
  • Installer le matériel après vérification des dates de péremptions et de l’intégrité des emballages.
  • Installation sur une surface propre et désinfectée au préalable.
  • Installer les poubelles de tri des déchets au pied du lit du patient.
  • Respecter le triangle d’hygiène, de sécurité et d’ergonomie : Propre (matériel) – Patient – Sale (poubelles).
  • Ouvrir aseptiquement le paquet de compresses stériles et les imbiber avec l’antiseptique.
  • Préparer la solution dans la cupule stérile : sérum physiologie avec ou sans le produit médicamenteux en fonction de la prescription.
  • Clamper la sonde au-dessus du site de ponction : ne pas clamper directement la sonde, mettre une compresse entre le clamp et la sonde pour ne pas abîmer la sonde.
  • Effectuer un lavage antiseptique des mains ou effectuer un traitement hygiénique des mains par frictions avec une solution hydro-alcoolique.
  • Mettre les gants stériles.
  • Avec compresses antiseptique déconnecter la sonde vésicale du collecteur d’urine.
  • Poser l’embout de la sonde vésicale sur le réniforme stérile.
  • Protéger le collecteur d’urine avec une compresse imbibée d’antiseptique.
  • Adapter la seringue remplie de sérum physiologique à la sonde.
  • Déclamper la sonde.
  • Injecter à la seringue 30 ml de sérum physiologique et ré-aspirer aussitôt pour récupérer d’éventuels copeaux ou caillots.
  • Clamper à nouveau la sonde et désadapter la seringue.
  • Reconnecter la sonde au collecteur d’urine.
  • Déclamper la sonde, vérifier la présence d’urine.
  • Éliminer les déchets et désinfecter le matériel utilisé ainsi que le plan de travail.
  • Effectuer un lavage simple des mains ou effectuer un traitement hygiénique des mains par frictions avec une solution hydro-alcoolique : hygiène des mains.
  • Réinstaller le patient.
  • Transmission : présence de caillot, aspect du liquide de lavage.

Risques et complications

  • Douleur : quantité de liquide trop importante.
  • Obstruction de la sonde.

Surveillances et évaluations

  • Aspect du liquide de lavage.
  • Quantité de liquide injecté et recueillie.

Was this article helpful?

Related Articles