La ventilation artificielle : les modes ventilatoires

La ventilation spontanée : VS

Lors de la ventilation spontanée (VS), la pression intra-pulmonaire est successivement négative lors de l’inspiration, puis positive lors de l’expiration.

Lors de la ventilation artificielle, cette pression reste indifféremment positive que l’on soit en phase inspiratoire ou expiratoire : la pression moyenne est donc plus importante.

 

 

La ventilation spontanée à pression positive : VS-PEP ou CPAP

La ventilation spontanée en pression positive (VS-PEP ou CPAP) est l’association d’une ventilation spontanée (VS) et d’une pression expiratoire positive continue (PEP).

Puisque le patient contrôle complètement sa ventilation, on ne peut pas contrôler la fréquence, la durée du temps inspiratoire, ni les volumes courants. Il faut donc les surveiller.

 

La ventilation spontanée à aide inspiratoire : VS-AI

La ventilation spontanée à aide inspiratoire (VS-AI) est l’association d’une ventilation spontanée (VS) et d’une aide inspiratoire (AI). Il s’agit d’une assistance en pression à la ventilation spontanée du patient. Lorsque le respirateur reconnaît que le patient est en train de débuter un effort inspiratoire, un cycle respiratoire est enclenché par la machine.

La reconnaissance d’un effort inspiratoire du patient par un trigger déclenche l’insufflation d’une pression pré-réglée qui s’arrête à la fin de l’effort.

Puisque le patient contrôle complètement sa ventilation, on ne peut pas contrôler la fréquence, la durée du temps inspiratoire, ni les volumes courants. Il faut donc les surveiller.

 

La ventilation spontanée à aide inspiratoire et à pression positive : VS-AI-PEP

La ventilation spontanée à aide inspiratoire et pression positive (VS-AI-PEP) est l’association d’une ventilation spontanée (VS), d’une aide inspiratoire (AI) et d’une pression expiratoire positive (PEP).

Il s’agit d’une ventilation spontanée à aide inspiratoire (VS-AI) associé à une pression positive expiratoire (PEP).

 

Le volume contrôlé : VC

La ventilation en volume contrôlé (VC) est l’insufflation d’un volume courant pré-réglé à une fréquence imposée, jusqu’à atteinte du volume fixé.

  • Aucune participation du patient : le respirateur effectue l’intégralité du travail respiratoire sans tenir compte de l’activité respiratoire du patient :
  • Les pressions provoquées par le volume courant peuvent varier, elles ne peuvent pas être contrôlées il faut donc les surveiller.

 

Le volume assisté contrôlé : VAC

La ventilation en volume assisté contrôlé (VAC) est l’insufflation d’un volume courant pré-réglé à une fréquence imposée (VC), avec la possibilité pour le patient de déclencher des cycles respiratoires de volumes identiques à l’aide d’un trigger : il peut augmenter la fréquence mais le volume insufflé est imposé.

En cas d’arrêt respiratoire ou d’un effort inspiratoire insuffisant, le respirateur initie des cycles contrôlés pour assurer une ventilation minimale. Les cycles respiratoires délivrés par le respirateur lors de l’effort inspiratoire du patient ont les mêmes propriétés (volume ou pression, FiO2, I/E) que les cycles contrôlés.

  • Participation partielle du patient : la fréquence peut augmenter en fonction des appels inspiratoire du patient.
  • Les pressions provoquées par le volume courant peuvent varier, elles ne peuvent pas être contrôlées il faut donc les surveiller.

 

Le volume assisté contrôlé intermittent : VACI

La ventilation en volume assisté contrôlé intermittente (VACI) est l’insufflation d’un volume courant pré-réglé à une fréquence imposée (VC), avec la possibilité pour le patient d’intercaler des cycles spontanées (VS) entre les cycles imposés du respirateur. Le respirateur va synchroniser ses cycles mécaniques à la ventilation spontanée du patient.

En cas d’arrêt respiratoire ou d’un effort inspiratoire insuffisant, le respirateur initie des cycles contrôlés pour assurer une ventilation minimale.

  • Participation partielle du patient : le patient pourra prendre autant de cycles spontanés qu’il aura d’appels inspiratoires. La fréquence peut augmenter en fonction des appels inspiratoire du patient.
  • Les pressions provoquées par le volume courant peuvent varier, elles ne peuvent pas être contrôlées il faut donc les surveiller.

 

Le volume assisté contrôlé intermittent à aide inspiratoire : VACI-AI

La ventilation en volume assisté contrôlé intermittente à aide inspiratoire (VACI) est l’insufflation d’un volume courant pré-réglé à une fréquence imposée (VC), avec la possibilité pour le patient d’intercaler des cycles spontanées (VS) assistés par une pression d’aide inspiratoire (AI) entre les cycles imposés du respirateur. Le respirateur va synchroniser ses cycles mécaniques à la ventilation spontanée du patient.

En cas d’arrêt respiratoire ou d’un effort inspiratoire insuffisant, le respirateur initie des cycles contrôlés pour assurer une ventilation minimale.

  • Participation partielle du patient : le patient pourra prendre autant de cycles spontanés qu’il aura d’appels inspiratoires. La fréquence peut augmenter en fonction des appels inspiratoire du patient.
  • Les pressions provoquées par le volume courant peuvent varier, elles ne peuvent pas être contrôlées il faut donc les surveiller.

 

Le volume contrôlé à régulation de pression : VCRP

La ventilation contrôlée à régulation de pression (VCRP) est l’insufflation d’un volume courant pré-réglé, jusqu’à atteinte du volume fixé et à une fréquence imposée, avec une régulation du respirateur qui va adapter sa façon de délivrer les volumes afin que ceux-ci engendrent le moins de pression possible au niveau du poumon. Ce mode évite ainsi le barotraumatisme.

 

La pression contrôlée : PC

La ventilation en pression contrôlée (PC) est l’insufflation à une fréquence donné, d’une pression pré-réglée jusqu’à l’atteinte de la pression fixée, avec maintien du niveau de pression jusqu’à la fin de l’insufflation.

  • Aucune participation du patient : le respirateur effectue l’intégralité du travail respiratoire sans tenir compte de l’activité respiratoire du patient.
  • Le volume crée par la différence de pression peut varier, elle ne peut pas être contrôler, il faut donc la surveiller.

 

 

La pression assistée contrôlée : PAC

La ventilation en pression assistée contrôlée (PAC) est l’insufflation d’une pression régulée en fonction d’un volume souhaité et calculer par le respirateur (VC), avec la possibilité pour le patient de déclencher des cycles respiratoires identiques à durée limitée par le respirateur.

  • Participation partielle du patient : la fréquence peut augmenter en fonction des appels inspiratoire du patient.
  • Le volume crée par la différence de pression peut varier, elle ne peut pas être contrôler, il faut donc la surveiller.

 

La pression assitée contrôlée intermittente : PACI

La ventilation en pression assisté contrôlé intermittente (PACI) est l’insufflation d’une pression à une fréquence qui sont eux deux prédéterminées (PC) et synchronisées sur les inspirations du patient. Le patient à la possibilité d’intercaler des cycles spontanées (VS) entre les cycles imposés du ventilateur.

  • Participation partielle du patient : le patient pourra prendre autant de cycles spontanés qu’il aura d’appels inspiratoires. La fréquence peut augmenter en fonction des appels inspiratoire du patient.
  • Le volume crée par la différence de pression peut varier, elle ne peut pas être contrôler, il faut donc la surveiller.

 

La ventilation en pression positive biphasique : BIPAP

La ventilation en pression positive biphasique (BIPAP : Bilevel Positive Airway Pressure) est l’association d’une ventilation spontanée (VS) et d’une pression expiratoire positive (PEP) avec variation de la pression positive : la pression est alternée, elle est à deux niveaux de pression : biphasique.

  • Le patient a la possibilité de ventiler spontanément, y compris pendant la durée du cycle machine.
  • En l’absence d’une ventilation spontanée du patient, les réglages du respirateur correspondent à une ventilation en pression contrôlée classique.

La variation de pression et les cycles spontanés s’il y en a (efforts inspiratoires et débuts d’expirations) sont synchronisés grâces à des triggers inspiratoires et expiratoires

 

La ventilation en pression positive biphasique assitée en pression : BIPAP-VACI ou BIPAP-AI

La ventilation en pression positive biphasique assitée en pression (BIPAP-VACI ou BIPAP-AI) est l’association d’une ventilation spontanée (VS) assisté en pression à l’aide d’une aide inspiratoire (AI) et d’une pression expiratoire positive (PEP) avec variation de la pression positive : la pression est alternée, elle est à deux niveaux de pression : biphasique.

  • Le patient a la possibilité de ventiler spontanément, y compris pendant la durée du cycle machine.
  • En l’absence d’une ventilation spontanée du patient, les réglages du respirateur correspondent à une ventilation en pression contrôlée classique.

La variation de pression et les cycles spontanés s’il y en a (efforts inspiratoires et débuts d’expirations) sont synchronisés grâces à des triggers inspiratoires et expiratoires

 

Was this article helpful?

Articles en lien